RUE DE LA MUETTE

 

RUE DE LA MUETTE, c’est...

15 ans de tournées et plus de 1000 concerts en France comme à l’étranger...

6 albums depuis 2001...

1 livre signé Patrick Ochs, Carnet de route (Éditions de la Lauze)

 

En quelques années, Rue de la Muette a donné des concerts en Chine, en Russie, en Bulgarie… Un peu partout dans l’Hexagone, jusqu’à Saint-Pierre et Miquelon, du théâtre de l’Européen à Paris aux Jeudis du Port à Brest, en passant par le Festival des Nuits de Nacre en Corrèze ou encore le Festival Bernard Dimey en Haute-Marne.

 

Aujourd’hui, le groupe repart en tournée pour présenter son 6e album Ombres chinoises (Sphere France / LGSR).

La chanson de Rue de la Muette nous vient de loin même si entretemps, elle s’est frottée au rock, à la musique klezmer, aux accents de l’Europe de l’Est, aux flonflons du cirque et à ceux de la fête foraine. Musiques vivantes, mélangées, ramenées de l’enfance et des voyages. Rue de la Muette nous souffle une envie de liberté à travers les chansons et la voix rock et rauque de son chanteur Patrick Ochs.

Chansons subtiles, humanistes, interprétations charnelles et puissantes, la voix flirtant étroitement avec les instruments. Juste le souffle de l’accordéon mêlé à la chaleur de la clarinette basse soutenue par les percussions… Et la voix de Patrick Ochs, un peu radoucie par le temps, mais toujours indomptée !

Des histoires à chanter, à danser, à écouter…

 

Dans Ombres chinoises, on croise des gens que Patrick Ochs a approchés jusqu’à parfois les toucher, les sentir même en rêves, des histoires qu’il a vécues — ou pas, allez savoir ? — l’adaptation d’une chanson de la grande Miriam Makeba, Marvin Gaye croisé une nuit dans un train, un grand boxeur

à la reconquête de son titre de champion du monde dans la loge du grand

Ray Charles, des enfants qui s’enfuient au vent, une reprise d’Alain Bashung,

un montreur d’ombres chinoises qui devient invisible au milieu de la grande ville, pour finir sur La Chanson de Craonne… Un album joué très simplement, avec ses amis musiciens.

Des histoires que l’on se raconte avant de reprendre la route.

EN CONCERT

Saison 2015 / 2016 :

 

12/08/15 : Festival One Day, Sarlat (24)

11/09/15 : Le Zèbre de Belleville, Paris (11e)

06/03 : Festival Chantons sous les Pins, Pomarez (40)

11/03 : Le Palace, Périgueux (24)

14/03 : Reignac (33) – parution du livre « Paroles d’apprentis » + concert

31/03 : Reignac (33)

07/04 : Thiviers (24)

08/04 : Médiathèque (24)

22/04 : Festival Boby Lapointe, Pezenas (34)

07/05 : Musicalarue, Luxey (40)

21/05 : Saint Rabier (24)

CE QU'EN DIT LA PRESSE...

« Remarquablement habité, c’est un disque d’esthètes de l’art, poétique et vivant. En plus de 10 compositions originales figurent une reprise renversante de “La nuit de mens” d’Alain Bashung, la traditionnelle “Chanson de Craonne” (qui raconte les mutins de la Grande Guerre) et une adaptation de Fadhili William. À découvrir. »

S.C.J, Sud-Ouest

 

« Les textes, narrés comme des histoires banales ou fantastiques, sont sombres, mais sans tristesse. Rue de la Muette ne tombe jamais dans l’abîme, car ils portent toujours une musique, une lueur qui laisse entrevoir ces Ombres Chinoises. »

Matthias Swierzewski, FrancoFans

 

« Patrick Ochs, sa voix de rocaille ou de galets ballottés, usés par des flots amers, les clarinettes, l’accordéon nostalgique, les délicats frôlements de cymbales ou le cajun, vous alpaguent et vous entrainent dans leur sillage. De la première à la treizième chanson, ils ne vous lâcheront pas. »

Claude Fèvre, Nos Enchanteurs

 

« Si la terre était un cirque sous un ciel lourd en chapiteau, avec quelques étoiles heureusement, Patrick Ochs serait montreur d’ombres. (…) Patrick Ochs a su, dans un creuset maison, pétrir un univers à base de biographie à demi-inventée, de paraboles, de cirques, de joies et de malheurs du monde, qui sied à sa voix gravilleuse, mais la pâte n’aurait pas levé dans le mélange de rythmes populaires du coin ou de loin, de jazz, de klezmer, d’ambiances étirées… bref sans ce son collectif que l’absence de guitare tire vers l’inouï. »

René Troin, Crapauds et Rossignols

DISCOGRAPHIE

 

 

 

Ombres Chinoises

Sphere France / LGSR, 2015

 

 

 

Parade

V. Music, 2012

ƒƒƒ Télérama

 

 

 

Assez de pognon !

Ariane Prod / Le Chant du Monde, 2008

ƒƒƒƒ Télérama

 

 

 

Les mauvais coups

V. Music, 2006

ƒƒƒ Télérama

 

 

 

Ma mère traîne au café

Le Loup du Faubourg, 2003

Coup de coeur de l’Académie Charles Cros

Bravo Trad’ Mag

 

 

 

Après la fête

Le Loup du Faubourg, 2001

ƒƒƒ Télérama

Plus d'infos sur le groupe : www.ruedelamuette.com

 

 

RELATIONS MEDIAS :

            Olivia Rivasseau                           Véronique Delroisse

             06 83 58 54 51                                 06 60 53 65 56

             09 52 57 37 82                                                                

info@mistirouxproductions.com      veroniquedelroisse@orange.fr

 

Prochains concerts :

24/09 : Valérie Barrier, Essaïon, Paris

24/09 : Barbarie, Notre-Dames-De-Monts (85)

30/09 : Barbarie, Saint-Martin du Fouilloux (49)

01/10 : Valérie Barrier, Essaïon, Paris

09/10 : Barbarie, L'Européen, Paris

20/10 : Barbarie, Pouancé (49)

L'Européen (Paris)