Catherine May Atlani

Photo : Lou Levy

1946 : Catherine May Atlani naît à Alger et reçoit dès l’enfance une solide formation en musique (piano) et en danse (France / États-Unis).

1967 : elle crée sa propre compagnie de danse contemporaine, Les Ballets de la Cité, qui reçoit un prix au concours de Bagnolet (1969) ; nombreuses tournées en France, ateliers de formation, séances d’improvisation avec des musiciens de free jazz et créations avec eux.

1976 : les Ballets de la Cité deviennent l’une des premières compagnies décentralisées en s’implantant en Normandie au Grand-Quevilly, puis au Moulin du Robec à Darnétal ; une cinquantaine de créations, des ateliers et des formations de danseurs professionnels. Ces années lui permettront de finaliser et de faire connaitre ses recherches sur le corps et la voix : la Danse Vocale et le Chant Fondamental.

1985 : retour à Paris et création du Café de la Danse, que Catherine May Atlani codirigera à partir de 1986 avec Marie Pierre de Porta. Ce lieu sera pendant 6 ans un point phare pour les recherches en danse, musique et lectures.

1991 : Catherine May Atlani publie son premier livre : Corps spirale, corps sonore et reprend en solo son spectacle Voyage mémoire, qui tournera en France et en Allemagne. En parallèle, elle enseigne la Danse Vocale et le Chant Fondamental.

1993 : elle publie un second livre : Les nœuds énergétiques ou naître à soi même.

1996 : création avec Marie Pierre de Porta du cabaret et label phonographique Le Loup du Faubourg, label consacré à la chanson française. Pendant plusieurs années, Catherine May Atlani composera beaucoup de musiques de piano et accompagnera des comédiens dans des lectures d’auteurs.

2001 : elle est nommée Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres.

2006 : elle travaille régulièrement à l’étranger (Bulgarie, Japon, Corée) en tournée avec des artistes, mais également pour enseigner à des chanteurs ses techniques de Danse Vocale et de Chant Fondamental.

2008 : elle commence à composer ses « Polyvoix », musiques polyphoniques pour voix et cordes, et fonde trois ans plus tard l’ensemble vocal le Chœur Alpha.

2012 : sortie du premier album de Catherine May Atlani, Nos mémoires d’or (Regain d’Avance), avec 3 musiciens (violons et violoncelle), le Chœur Alpha et la soliste Cybèle Castoriadis.

2013 : elle crée le spectacle Requiem Now à l’église des Billettes à Paris, avec le Chœur Alpha, 3 musiciens et 2 solistes (Cybèle Castoriadis et Pauline Gardel).

2014 : reprise du spectacle Voyage mémoire, avec la danseuse Maya Eymeri et une musique originale de Catherine May Atlani.

2015 : enregistrement de l’album Les Passagers (Mistiroux Productions / L’Autre Distribution) avec 4 musiciens (violons, alto, violoncelle), les solistes Marianne Dyer et Pauline Garde, et le Chœur Alpha. La même année, elle crée le Chœur de Femmes de La Madeleine à Joigny (89), sous l’égide du conservatoire, et donne le premier concert avec le répertoire Les Passagers.

2016 : à l’occasion de la sortie de l’album Les Passagers, concert au Zèbre de Belleville, à Paris, avec le Chœur Alpha, 4 musiciens (violons et violoncelle) et les solistes Marianne Dyer et Louise de la Celle. 

Discographie

Bibliographie

Pour plus d'infos : www.catherinemayatlani.com

Prochains concerts :

24/09 : Valérie Barrier, Essaïon, Paris

24/09 : Barbarie, Notre-Dames-De-Monts (85)

30/09 : Barbarie, Saint-Martin du Fouilloux (49)

01/10 : Valérie Barrier, Essaïon, Paris

09/10 : Barbarie, L'Européen, Paris

20/10 : Barbarie, Pouancé (49)

L'Européen (Paris)